Haut-Valais restrictif

lu 10382 fois

Interdiction de passer la nuit dans un camping-car

Hexenplatz, nicht erlaubt, zu übernachten?

Samedi dernier, le Walliser Bote a publié deux articles, l'un intitulé "L'ignorance ne protège pas de la punition" et l'autre "En camping-car à la recherche de la liberté". Les deux articles ont été préparés et recherchés par Lisa Rovina. L'idée de base est la suivante : les camping-cars et les véhicules de loisirs sans toilettes et le fait d'allumer des feux en faisant du camping sauvage sont des problèmes.

De plus en plus de panneaux d'interdiction sont installés et des patrouilles de police font la chasse aux bivouaqueurs. Les amendes peuvent atteindre 500 euros. Mais le problème, c'est que dans de nombreuses communes, il est interdit de passer la nuit dans un véhicule. Le premier article contient une interview du commandant de la police, dans laquelle on trouve des déclarations très intéressantes. On y lit textuellement : "En principe, il n'est pas nécessaire de disposer de plus d'emplacements. Le district de Loèche a la plus forte densité de campings de Suisse". Et plus loin : "Le problème réside dans les bus VW ou ce que l'on appelle les sprinters", quoi que cela puisse vouloir dire. Dans la zone gérée par le commandant de police, huit communes pour une superficie de 200km2, il n'y a que l'emplacement Lampertji à Gampel.

En lisant l'article dans son intégralité, on en arrive à la conclusion que même la Hexenplatz, l'aire de stationnement de Loèche munie d'un panneau pour les camping-cars, n'est pas autorisée à passer la nuit.

L'article n'attend que notre prise de contact avec la police, ce que nous avons bien sûr déjà fait. Nous attendons maintenant avec impatience la réponse du commandant de la police.

Ah oui, l'article mentionne également que les campeurs sauvages sont les bienvenus pour une nuit dans la commune de Bellwald.

Lorsque nous visiterons le Haut-Valais, nous resterons donc si possible sur les emplacements officiels...


PS : une demande est en cours pour savoir si nous pouvons publier l'article ici.

19.6.2023

Informations complémentaires: