Véhicules diesel et filtres à particules

lu 17106 fois

Nouvelle procédure de contrôle

En Suisse, la mesure du nombre de particules a été introduite au début de l'année pour les véhicules autorisés à circuler sur les routes.

Rappelons brièvement les faits : un filtre à particules est obligatoire pour les véhicules diesel à partir de la norme Euro 5b (env. véhicules neufs à partir de 2013). Cette partie du pot d'échappement filtre les petites particules de suie contenues dans les gaz d'échappement. Les gaz d'échappement des voitures diesel contiennent plusieurs millions de ces particules par cm3 d'air. Avec un filtre à particules, il y en a moins de 100'000, parfois même moins que l'air ambiant (< 10'000).

Pour les mesures des gaz d'échappement, on utilisait depuis 1984 les opacimètres, qui ne peuvent pas mesurer ces particules de manière fiable. Désormais, à partir du 1.1.2023, des mesures des filtres à particules ont été introduites. Les services des automobiles disposent désormais de nouveaux appareils permettant de mesurer de manière fiable ces particules de suie et la plupart des services des automobiles mesurent désormais également le nombre de particules laissées passer lors des contrôles. Le problème est que ces appareils sont chers et difficiles à obtenir. Un garage automobile ne dispose donc presque certainement pas d'un tel appareil et ne peut pas non plus procéder à la mesure. On peut donc être envoyé à l'Office de la circulation routière pour un contrôle, même si l'on ne passe pas à cause d'un filtre à particules défectueux. Il faut alors remplacer le filtre à particules dans les 4 semaines, sinon le camping-car est retiré de la circulation. Si l'on a une date d'examen juste avant le début des vacances, cela peut donc se retourner contre nous.

Mais il ne faut pas paniquer. Un filtre à particules se casse très rarement. Un filtre à particules bouché est détecté par le système OBD (On Board Diagnostic) et un petit voyant s'allume. Toutefois, le système ne détecte pas toujours un filtre à particules cassé.

Un nouveau filtre à particules sur un Fiat Ducato coûte un peu plus de 3000 CHF, main d'œuvre comprise. Si le filtre à particules est seulement bouché et n'est pas défectueux, il peut être brûlé par un garage automobile auprès d'entreprises spécialisées et sera ensuite comme neuf, ce qui coûte environ 1500 CHF, travail compris. Tous les autres remèdes de grand-mère et les pâtes que l'on peut faire pénétrer dans le filtre et laver ensuite ne servent absolument à rien.

Il est relativement facile de constater soi-même si le filtre à particules est encore bon ou non : il suffit de mettre le doigt dans le pot d'échappement et de le bouger un peu. Si le doigt n'est pas noir de suie, il n'y a presque certainement aucun problème lors du contrôle. S'il est noir, cela peut avoir différentes causes : injecteurs défectueux, filtre à air ou à carburant bouché ou encore filtre à particules défectueux. Les trajets courts, où le filtre reste trop froid pour le processus de régénération, pourraient également constituer un problème, mais cela ne devrait pas être le cas pour les camping-cars. Mais il est impossible de conclure directement à la présence d'un filtre à particules avec un doigt noir. Mais lors du contrôle des gaz d'échappement, on ne pourra de toute façon plus passer.

Dès que le permis de circulation mentionne un B5b ou plus dans le champ du code d'émission, un filtre à particules est obligatoire.

Conclusion : pour la plupart des camping-cars, la nouvelle méthode de mesure n'a pas d'influence immédiate, mais il est plus intelligent de reporter une date de contrôle juste avant les vacances. Il vaut mieux le faire après les vacances ou au moins cinq semaines avant.

21.2.2023

Informations complémentaires: