À quoi s'attendre cette année?

lu 18314 fois

Aires d’accueil - Camping-carisme: prévisions de l’évolution en 2021

Ce n'est pas le moment le plus facile pour faire des prédictions sur les mois à venir. Essayons quand même.

Si tout se passe bien et que beaucoup sont vaccinés, nous pourrons peut-être à nouveau voyager normalement en Europe à l'automne. D'ici là, ce ne sera probablement pas simple. Les personnes vaccinées bénéficieront-elles d'un avantage ? Les gouvernements résistent encore, mais chacun doit-il vraiment rester chez lui par simple solidarité et laisser l'économie continuer à languir ? Au final, l’économie fera pression et ceux qui auront fait le choix de se vacciner pourront voyager en premier, afin que l'économie et l'industrie du tourisme, ébranlées, puissent s’en remettre lentement.

Beaucoup se méfieront encore des longs voyages à l'étranger et resteront dans leur propre pays. Il est donc évident que de nombreux campings seront assez remplis. Se rendre spontanément dans les campings en été avec votre camping-car n'est peut-être pas la meilleure idée. Il reste donc le sujet des aires d’accueil.

En Allemagne, les camping-caristes sont toujours en confinement, l'interdiction d'hébergement signifie également l'interdiction de passer la nuit à l’extérieur de chez soi dans son camping-car. Nos voisins sont bloqués à la maison depuis novembre et lorsque cette contrainte va être levée, il y aura une explosion du nombre de camping-caristes sur la route. La Moselle, le Rhin, la mer du Nord et la mer Baltique seront des endroits immédiatement pleins. Il y aura beaucoup moins de voyageurs en provenance d'Espagne, du Portugal et d'Italie, donc comme l'année dernière il y aura beaucoup de locaux avec leurs camping-cars en Allemagne. Les aires d’accueil seront donc prises d’assaut : si vous n'arrivez pas avant midi, vous ne trouverez plus de place. Des voyages et visites en Allemagne cet été ne sont donc pas vraiment recommandables, entre aussi par rapport à une offre en aire d’accueil quasi équivalente à celle de l’année passée.

La France, l'Italie et l'Espagne recevront probablement et comme en général moins de touristes, aussi bien sur les aires d’accueils que dans les campings. Il devrait y avoir pas mal d'espace selon les régions et donc peu de problèmes dans la majorité des cas.

En Suisse aussi, beaucoup de gens se déplaceront dans leur propre pays au lieu d'aller à l'étranger. Nous avons toutefois un avantage décisif : l'année dernière, nous avons créé 113 nouvelles aires d’accueils officielles, et cette année, nous en attendons une soixantaine. Avant la pandémie, l'offre n'était même pas de 100 emplacements officiels, au début de cet été, nous en aurons environ 260. C'est encore trop peu, mais c'est suffisant pour que vous n'ayez pas toujours à vous inquiéter de ne pas pouvoir trouver un endroit où loger. Nous nous efforçons maintenant de faire en sorte que sur chaque aire d’accueil soit aussi indiqué, où se trouve la suivante afin de proposer ainsi une alternative si l’aire est déjà complète.

Nous estimons maintenant que la situation en Suisse est encore meilleure qu'en Allemagne. Les efforts sont ici plus importants à tous les niveaux pour pouvoir offrir des infrastructures aux camping-caristes. Cela concerne également l’offre Camping-car Gourmand : nous avons été dans les médias cet hiver, les camping-cars ont été remarqués et, surtout, certaines régions touristiques ont remarqué que nous, les propriétaires de camping-cars, pouvons générer un commerce local et de qualité.

Tout n'est pas encore parfait, mais ce qui est important pour le moment, c'est que nous puissions voyager et passer la nuit en Suisse.

Nous y parviendrons et attendons donc avec impatience la saison à venir.

Informations complémentaires:

Autres actualités